Adenosine A1 receptors mediate local anti-nociceptive effects of acupuncture : Nature Neuroscience : Nature Publishing Group

Acupuncture is an invasive procedure commonly used to relieve pain. Acupuncture is practiced worldwide, despite difficulties in reconciling its principles with evidence-based medicine. We found that adenosine, a neuromodulator with anti-nociceptive properties, was released during acupuncture in mice and that its anti-nociceptive actions required adenosine A1 receptor expression. Direct injection of an adenosine A1 receptor agonist replicated the analgesic effect of acupuncture. Inhibition of enzymes involved in adenosine degradation potentiated the acupuncture-elicited increase in adenosine, as well as its anti-nociceptive effect. These observations indicate that adenosine mediates the effects of acupuncture and that interfering with adenosine metabolism may prolong the clinical benefit of acupuncture.

Continue Reading →

William Li: Can we eat to starve cancer?

Eat food that can scientifically reduce cancer development…!!!

Posted via web from MAGIC

For example:

Interview pour le Magazine Mercado Latino

Interview pour le Magazine Mercado Latino édition novembre 2009

Magazine Mercado Latino. -Dr. Kishimoto, quelle est votre activité actuelle et où êtes-vous venu l’exercer ?
MAGIC.-
Je suis actuellement en train de suivre mon  troisième cycle universitaire en endoscopie digestive sur la prévention, la détection précoce et le traitement opportun des cancers gastro-intestinaux au centre national de cancérologie de Tokyo grâce à la bourse d’étude de la nippon foundation. Je fais également des recherches au centre de tomographie par émission de positons de l’hôpital universitaire de Dokkyo (Mibu, Tochigi).

MML.- Dr., pouvez-vous nous expliquer ce qu’est un cancer ?
M.-
Le cancer est un ensemble de maladies se caractérisant par la multiplication incontrôlable de cellules anormales dans certains tissus du corps,  lesquels indiqueront le type de cancer qui dépend de l’endroit où il commence : si c’est dans l’estomac il s’agira d’un cancer de l’estomac, si c’est dans le foie, d’un cancer du foie, etc.

Continue Reading →

Les gènes jouent un rôle dans la forte incidence du cancer gastrique au Costa Rica

via nacion.com

En inspectant les gènes des costaricains, et plus particulièrement ceux d’une bactérie qui se loge dans leurs l’estomacs, le chirurgien digestif Sergio Con-Chin qui travaille au centre des maladies de l’appareil digestif ( San José – Costa Rica ) cherche à savoir pourquoi le cancer gastrique menace éminemment les habitants de ce pays : chaque année plus de 800 personnes sont diagnostiquées de ce mal et plus de 500 en meurent.